Attention aux faux témoignages
On peut plaindre les juges et les jurés qui condamnent parfois sur un témoignage déclaré irréfutable. Ainsi, ce jeune homme condamné à la chaise électrique :

"Monsieur le président, je vous assure, je vous en donne ma parole d'honneur, il était assis là, devant moi, sur un banc, avec une toute jeune fille blonde dans les bras."

Regardez, qu'auriez-vous fait, qu'auriez-vous dit à sa place?

La même chose, n'est-ce pas!
Et vous auriez fait condamner un innocent.